Mentarie's Design

Tout le bazar d'une Mentarie désorganisée. ~
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les coach potatoes 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 18:07

Les coach potatoes 8D

Calvetti - jouée par Léfened.
Novembre - joué par Mentarie.

Chronologie - 10h-12h
Ces personnages n'appartiennent qu'à leurs joueuses, pas touche ! èé

C'était le matin.

Et le matin, c'est fait pour dormir.

Affalé sur le canapé, il piocha nonchalamment dans son paquet de chips, décidé à glander toute la journée. Oui, parce qu'être à Nulle Part, ça creuse. Et pas moyen d'avoir un bon plateau repas de chez McDo, non. Non, à la place, il était obligé de se coltiner des chips dégueulasses et sans doute périmées depuis belle lurette. Mais bon, il allait faire avec. Après tout, il n'avait pas survécu le jour d'avant pour rien. Ce n'était pas une misérable chips qui allait le tuer.

Persuadé de cette dernière pensée, il mâchonnait bruyamment en mettant bien des miettes partout sans le faire exprès. On est doué ou on ne l'est pas, hein. Et en l'occurrence, lui, il ne l'était pas. Pour autant, il était hors de question pour lui de quitter son état larvaire pour aller chercher un truc pour nettoyer. Deux trois coups de mains pour repousser les miettes de temps en temps et le tour était joué. Bon, les miettes étaient par terre, mais lui, il était sur son canapé, donc il n'en avait pas grand chose à faire. Et puis, peut-être que Calvetti aurait la présence d'esprit d'aller chercher de quoi balayer, hein ? Il fallait bien qu'elle serve à quelque chose.

Bon, d'accord, elle avait été cent fois plus utile que lui, jusqu'à présent. Et bien justement. Puisqu'il était si inutile, il le serait jusqu'au bout. Il allait lui en montrer, de l'inutilité ! Oui, parce que manger des chips en fixant la table d'un air complètement blasé, c'est inutile. Mais genre, totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 19:44

Je traverse le couloir poussiéreux. Tout est poussiéreux ici de toute façon. Les marches craquent sinistrement sous mes pieds tandis que je descends rapidement. Quelle merde cette maison, quelle merde cette ville et…Et quelle loque ce Novembre ! A peine lever, déjà étalé dans un sofa. Nan mais qu’elle utilité. Notre temps est compté, il y pense parfois ? Enfin encore faut-il que la nature l’est dotée d’un cerveau capable de penser. Je m’avance et me place devant Novembre mâchant ses chips comme une vache ruminerait de l’herbe.

-Ça va tranquille ?

Ma voix est légèrement furieuse et je le fixe d’un air désespéré. Mais pourquoi suis-je furieuse contre lui ? Parce qu’il a toujours cette incroyable faculté de tout prendre à la légère. De ne pas s’inquiéter du futur. Tout ça n’a pas l’air de le déranger. Pas comme moi en fait. Je fixe un instant le ruminant, puis le poussant je m’assoie moi aussi dans le sofa.

- Tu pourrais au moins prendre moins de place.

Quoi je l’engueule et je fais pareil que lui ? Et bien oui, parce que de toute façon y a pas grand-chose à faire d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 20:00

Hein ? Ah oui. Oui, c'était Calvetti qui descendait les marches. Elle aussi, qui se plantait devant lui. Putain mais elle allait pas se bouger, l'autre, là ?! La table, elle était vachement plus intéressante. Sérieux, qui voudrait avoir la vue sur une flic ? Novembre lâcha un soupire exaspéré. Pourquoi fallait-il encore qu'elle vienne l'engueuler ? C'est bon, il n'était plus un gamin qui avait besoin de sa maman. Et puis de toutes façons, elle n'était pas sa maman. Quoique, vu son âge, elle aurait pu. Passons.

« Ouais ouais, ça va. »

Ton blasé, air blasé, mâchonnement blasé. Voilà, il était juste blasé.

Et c'est qu'elle insistait, en plus ! Et et et... Mais qu'est-ce qu'elle foutait, bordel ?! Mais. Putain mais. Elle lui piquait sa place, en plus !

« J'croyais que c'était mal de glander à Nulle Part », lança-t-il d'un ton hautement ironique. « Et je savais pas que tu prenais autant de place. Tu pèses combien ? Attends, laisse-moi deviner... Cent kilos ? »

Il lui servit son sourire de chieur et la poussa du canapé. Non mais ! Sa place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 20:36

Moi ? Moi peser cent kilos ? C’est pas moi qui bouffe des chips en permanence gros lard. Mais les paroles ne franchissent pas mes lèvres. Non ce crétin dégénéré a osé me poussé du canapé. Par reflex, car heureusement j’en ai, je me rétablie tant bien que mal sur mes bras et me relève d’un bond. Et attrapant son pied je le tire brusquement, pour déloger ce parasite du sofa.

- Je tiens à ma ligne contrairement à toi.

Et n’oubliant pas de le piétiner pour passer, je prends le paquet de chips. Je me contredis ? Non pas du tout. C’est uniquement pour le faire chier. J’ai pas l’intention de manger ces trucs ignoble et dégueulasse que semble adorer l’autre imbécile de dealeur. Imbécile que j’ai d’ailleurs piétiné. Prenant conscience de mon acte je décampe rapidement du salon en direction de l’étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 20:45

Euh... Pardon ? Elle osa. Elle osa le faire tomber à son tour, puis le piétina sauvagement.

« Putain mais tu pèses ton poids la couguar ! » Maugréa-t-il quand elle se fût enfin ôtée de lui.

Et en plus elle se barrait avec son repas ! Nan mais elle savait combien de temps il avait passé à chercher et trouver ce putain de paquet de chips ?! Hein, elle savait ?! Ouais, ok. Cinq minutes à tout casser. Mais merde, c'était cinq minutes de trop.

« Reviens là espèce de lâche ! Et rends-moi mes chips ! Tu vas encore prendre vingt kilos, si t'en manges, tu sais. »

Et oui, il avait vaincu la flemme. Et oui, il la poursuivait dans les escalier jusqu'à l'étage. Il attrapa un objet au hasard - qui s'avéra en fait être un vieux calepin moisi - et le balança à l'aveuglette dans le couloir en espérant atteindre la Flic.

« Mes chips ! » Exigea-t-il.

Il avisa une tapette à mouche qui traînait sur un meuble et s'en empara d'un geste ample. Voilà, maintenant il était tout à fait pas crédible pour menacer Calou', mais bon, tant pis, c'était mieux que rien. Il brandit le grillage de plastique sous le nez de la blonde et l'effleura avec. J'ai faim, bordel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 20:59

Je cours dans les escaliers, puis dans le couloir. J’entends Novembre qui me crie de lui ramener ses chips. Un vrai gamin celui-là. Mais je continue de courir, le paquet de chips dans les mains. Un calepin vole tout près de moi. Nan mais je rêve ou il tente de m’assommer avec un calepin ? Je me retourne juste à temps pour voir que le ruminant m’a rattrapé. C’est que ça court vite ces machins là. Et j’évite de peu la tapette à mouche qui frôle mon nez. Une. Tapette. A. Mouche. Il m’a pris pour un insecte ? Ne faisant que sourire au début, un rire moqueur finit par sortir de ma bouche.

-Mon Dieu, quelle arme! J’en tremble.

Ironie le dealeur, et prenant des chips dans le paquet, je les fourre rapidement dans la bouche de Novembre. Voilà, on engraisse les oies. Je me retins de rire de nouveau et me retourne pour m’enfermer dans les toilettes. On ne sait jamais ce que ça peut donner un Novembre sauvage en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 21:38

Il loucha sur son arme de fortune quand la blonde lui fit une remarque ironique à son sujet. Bon, d'accord, c'était tout sauf crédible de brandir une vulgaire tapette à mouche sous son nez, mais voilà. Il n'y avait que ça, ici. Novembre grogna. Il voulait ses chips. Et en fait, plus que les chips, il ne voulait pas perdre la face. C'est-à-dire qu'il refusait de s'avouer vaincu face à Calvetti. Il récupérerait son paquet, peu importe comment. Non non, cette phrase n'est absolument pas louche. Bref.

Et puis tout à coup, la main de la femme se retrouva plaquée contre sa bouche et il sentit un goût de chips sur sa langue. Et là il manqua de s'étouffer avec. Il recula d'un pas, toussa, mâchonna brièvement les morceaux restant avant d'avaler le tout avec un air idiot. Et La Flic s'enfuit dans les toilettes. C'est ça, réfugie-toi là-bas, comme c'est courageux de ta part. Saleté de Flicette.

Ok. Pas de soucis. Il avait tout son temps. Alors il s'adossa à la porte et cria à la blonde :

« Te presse pas, surtout. Je t'aurais à l'usure, tu vas pas passer ta vie dans les toilettes, quand même. »

Et voilà. Il attendrait. Blocus des toilettes, fuck yeah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 22:55

Ma vie dans les toilettes ? Si, si je m’y ferais au bout d’un moment. J’installe un cadre là, un matelas ici et puis voilà. Bon non en fait ce n’est juste pas envisageable. Mon regard parcourt un instant la pièce. Il n’y avait qu’une issue : la porte. Me dirigeant silencieusement jusqu’à la porte, le sachet de chips sous le bras, je m’arrête derrière et regarde le bas de la porte. Apercevant un bout des chaussures de Novembre j’en déduis qu’il est derrière et sûrement adossé. Crétin. Sans prévenir, j’ouvre brusquement la porte, me mettant sur le côté pour ne pas me prendre Novembre, et sautant par-dessus lui je lui réponds :

-Non effectivement je n’y compte pas.

Et continuant à courir je m’arrête un instant devant la cuisine pour faire tomber quelque chips et cours m’accroupir derrière le plan de travail. S’il m’a suivit, il marchera forcément sur les chips vu comme il est discret et je le saurai. Comment ça, ça fait un peu film d’action raté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 23:07

'Tain, pas confortable cette porte. Tiens ? Oh, mais... En fait il n'y avait plus de porte. Genre, plus de porte, quoi. Du coup Novembre bascula en arrière et s'écrasa sur le carrelage des toilettes. Nan mais c'était dangereux de faire ça ! Calvetti était un vrai danger public, en fait.

« Ah mais Calvetti t'es débile ou quoi ?! Ça fait trop mal putain ! »

Ouais ouais, il râlait encore. Pour changer, tiens. Et l'autre qui s'enfuyait avec sa petite phrase moisie, là, toute fière. Il se redressa en se massant l'arrière de la tête et aperçoit les cheveux blonds qui filaient en direction de la cuisine. Voyant qu'elle s'arrêtait, il se dirigea vers elle sur la pointe des pieds - bon, on ne va pas se leurrer, il faisait quand même du bruit, hein. Mais disons un peu moins que d'habitude.

Et elle sema des chips avant de disparaître de son champ de vision ! Ok. Très bien. Pas de soucis. Il en ramassa une, souffla dessus et la mangea sans vergogne. Mouais, toujours aussi dégueu.

Il ouvrit un placard et en sortit un sac de farine sans doute aussi périmée depuis longtemps. Puis il le lança derrière le plan de travail. Et le paquet s'écrasa lamentablement... Sur le dos d'une blonde, bizarrement.

« Haha, dans ta face La Flic ! Oh, mais tu sais, le blanc, ça te va bien au teint. »

Ton moqueur et sourire satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 23:23

Un nuage blanc suit l’impact du sac de farine sur mon dos. De la farine. Mais il cherche la mort ? Me redressant brusquement je lui balance le paquet de chips à la tronche avant de lui lancer une cuillère qui traînait sur le comptoir. Et n'ayant plus rien sous la main je lui lance un regard assassin. Et vexé, oui tout à fait, je me dirige rapidement sans un regard pour l’autre pignouf, et m’affale dans le canapé. Prenant toute la longueur. Voilà ça au moins il ne l’aura pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 23:36

Il vit la forme de Calvetti qui se redressait dans la farine en suspension. Et puis le paquet de chips lui vola dans la tronche, de même qu'une petite cuillère sortie de nulle part. Ok. Ça, c'était fait.

« Quoi, t'as rien d'autre à balancer Calou' ? Oooooh, j'tai vexée ? »

Elle lui tourna le dos après lui ajour jeté un regard noir. Puis elle s'affala sur le canapé. Ok, retour au point de départ. Sauf qu'il s'était fait chourer sa place pour un pauvre paquet de chips. Gé-nial. Il se pencha par-dessus le dossier du sofa et agita le paquet devant la tête de la blonde avec un grand sourire victorieux.

« À ta place, je me bougerai de là, tu sais. »

Et il se laissa basculer sur Calvetti. Oui, il la prenait pour un matelas, plutôt confortable, d'ailleurs, et vu qu'elle s'agiterait sans doute bientôt d'indignation - ou alors parce qu'elle étoufferait, au choix -, ça ferait office de massages. Ouais, voilà, c'était pas mal, comme fonction, ça.

Il piocha dans le paquet et recommença à mâchonner des chips, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Jeu 25 Avr - 23:50

J’étouffe. Mais quelle masse celui-là ! J’essaye de me tortiller tant bien que de mal. Mais non le ruminant est toujours assis sur moi. Nan mais ho ! Et puis finalement après de vain effort, je reste immobile. Je ne vais pas user mes forces pour cette grosse larve. Je reste silencieuse, respirant difficilement et fermant les yeux. Ça m’évite de voir sa sale tronche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Ven 26 Avr - 0:29

Calvetti se tortilla effectivement, puis au bout d'un court instant elle s'arrêta. Et il eut l'impression qu'elle ne bougeait plus du tout. C'était quand même un tout petit peu inquiétant, là. Oui, mais c'était Calvetti, elle avait fait l'armée, elle allait survivre, quand même. Ou... Ou... Ou pas ? Oh ça allait, hein, il n'était pas non plus si lourd que ça. Quand même. Hein ?

Il se releva légèrement et s'assit à côté de la blonde - en poussant un peu ses jambes, qui prenaient toutes la place sur le deuxième coussin du sofa.

« Toujours vexée ? »

En fait c'était plus pour la forcer à répondre quelque chose, comme ça il pourrait s'assurer qu'elle était toujours en vie. Il tendit le paquet de chips vers la tête de la blonde.

« Fais pas la tronche, je te laisse la place. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Ven 26 Avr - 13:58

Quand la masse finit par s’alléger, je retins un sourire. Et bien voilà même pas besoin de résister pour que le dealeur se pousse. Qu’elle bonne technique de ne plus rien dire. Crois-t-il que je suis morte ? Quel naïveté, c’est presque mignon. J’ouvre un œil lorsqu’il secoue le paquet de chips devant ma tête. Il s’inquiète vraiment ou il le fait exprès ? Souriant j’ouvre les deux yeux et me remets en position assise. J’ai gagné. Et oui j’ai ma place plus les chips qu’il me propose. Plongeant la main dans le paquet j’en mâchonne quelques unes, le remerciant au passage. C'est qu'il est pas si méchant le Novembre quand il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 13:33

Voilà, Calvetti avait gagné. Il avait laissé une flic gagner sans rien dire. Non mais, n'importe quoi, là. Novembre se renfrogna. Et en plus, il lui avait passé ses chips, quoi ! Puis il eut une idée de vengeance. Qui promettait, d'ailleurs. La blonde s'était rassise. Parfait ! Il fit mine de piocher dans le paquet de chips mais sa main dévia légèrement et il commença à lui chatouiller les côtes avec un air taquin. Douce revanche. Et si elle s'étouffait avec ses chips, tant pis pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 18:28

J’avale tranquillement mes chips. Après tout je n’ai plus à m’inquiéter de Novembre. Quand je sens sa main s’appuyer contre mes côtes, je me dis que j’ai peut-être parlé trop vite. Je manque de m’étouffer aussi. Mais quel con de me faire rire alors que je mange ! Et puis qu’elle idée de me faire des chatouilles ? Ça me donne un rire silencieux, et complètement horrible en fait. Nan mais stop, juste stop quoi. Il m’humilie là. Dans un ultime effort pour arrêter ce rire qui m'échappe je me décale brusquement et arrêtant la main de Novembre je le chatouille à son tour. Tiens rigole bien le dealeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 18:40

Bwahahaha. Calvetti avait vraiment un rire de merde, en fait ! Le genre de rire silencieux qui oscille entre halètement et toux coincée. Novembre ne put s'empêcher de se moquer d'elle, pas méchamment, hein, mais quand même. Donc il commença à rire aussi. Et la Flic reprit le contrôle de la situation - pour peu qu'elle l'ait déjà eu - et le chatouilla à son tour.

Et là, ce fut le drame.

Vous voyez le rire absolument incontrôlable qui commence normalement et qui part dans les aigus en vous étouffant à moitié ? Oui ? Vous l'avez en tête ? Et ben voilà. Novembre manqua de s'étouffer de ce rire bien nul. Ouais, parce qu'évidemment, il était chatouilleux, ç'aurait pas été drôle, sinon. Il ne savait pas s'il se marrait à cause des chatouilles ou du rire de la blonde, mais il se marrait. Il se marrait grave.

« Arrête, j'ai mal », lâcha-t-il entre deux bouffées d'air « J'étouffe putain ! »

Non mais non, il ne pouvait pas s'arrêter tout seul.

« Hahaha ! 'Tain mais t'as vraiment un rire pourri en fait ! »

Il quitta d'un bond le canapé et s'éloigna légèrement de Calvetti. Et... Imita son rire coincé en se marrant de plus belle.

« On dirait que t'as une angine ! C'est trop drôle putain ! »

Quelque chose lui disait qu'il allait se prendre un truc dans la gueule, mais tant pis, c'était trop tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 19:19

Ha ouais quand même. Je trouve mon rire horrible, mais le sien est carrément pitoyable. Novembre, le grand méchant dealeur, avec un rire aigu. Je souris. Haha ça casse le mythe du ronchon quand même. Et il ose se moquer de mon rire après ça ? Je lui lance un regard froid lorsqu’il m’imite. Hilarant vraiment. Et lui lançant un coussin dans la face je lui dis :

-Tu devrais aussi te la fermer parce que c’est pas fameux.

Sale mouette dealeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 20:00

Il ne fit même pas attention au regard assassin que lui lança Calvetti. Trop occupé à rire, vous comprenez ? Ouais, enfin ce qu'il ne comprit pas, ce fut ce putain de coussin qui lui vola dans la face en une fraction de seconde. Il le rattrapa avant qu'il ne tombe par terre et alla s'installer sur le canapé d'en face, essayant d'en finir définitivement avec sa crise de rire. Le commentaire de la blonde avait beau être vexant, il n'arrivait pas à se remettre du choc. Calou'. Avec un rire. Moisi. Nan mais ça tuait carrément son aura de super-flicette, ça. (Enfin, super-flicette, super-flicette... Voilà, hein. Elle avait oublié son flingue. Passons.)

« Umpf, désolé. - Petit rire moqueur et à peine étouffé - Nan mais... C'est pas contre toi, hein. C'est juste... Surprenant, voilà. Je m'attendais pas à ça. Je sais pas. Je pensais... Nan mais... Voilà, quoi. »

Il se racla la gorge et essaya de reprendre contenance. Essaya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 20:14

Je lui jette un regard noir tandis qu’il va s’assoir sur le canapé d’en face. Bien, il a au moins l’intelligence de ne pas venir à côté de moi. Sinon je l’aurais mordu. Oui tout à fait dans mon état d’énervement actuel c’est possible. Tout est possible je suis MacGyver ok ? Et le pire c’est qu’il continue à rire. Je pousse un soupir excédé à la fin de sa phrase.

-Et alors t’as déjà entendu des super-héros rire ? Non ? C’est parce qu’ils ont un rire de merde.

Je t’apprends la vie, gamin. Ou plutôt je te dis n’importe quoi pour garder un minimum de fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 20:25

« Parce que tu te prends pour un super-héros ? » Lâcha-t-il du tac-au-tac.

T'étonne pas que je rie, alors ! L'idée lui traversa l'esprit que son super-pouvoir serait sans doute de perdre toute crédibilité en moins de trente secondes, puis il se ravisa de le dire à haute voix. Il s'allongea sur le sofa et cala le coussin sous sa tête. Oreiller powaaa !

« Super-Calvetti... T'imagines ? Nan, ça irait pas... Les gens penseraient que c'est une marque de pâtes », pensa-t-il tout haut.

Euh... Oops ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 21:13

- Les gens ne sont pas tous comme toi, des incultes de la société.

Oui parce que Calvetti ça n’existe pas comme marque de pâtes. Mais Monsieur Novembre ne peut le savoir, il traîne dans les rues à la recherche de poudre suspecte. Qui pourrait lui apprendre quoique se soit ? Et puis il ne doit pas avoir la capacité de retenir autant d’information le pauvre.

- On est pas comme toi, à ne prêter attention qu’a la qualité de sa drogue sans penser au dégât quelle fait, Super-Dealeur.

Des reproches. Est-ce mon instinct de flic qui remonte ? Et au fond a-t-il vraiment eu le choix de faire ce qu’il faisait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 21:48

Blablabla, et elle recommençait. Novembre ne riait plus. Ouais, bon, ok, il n'avait pas fait l'armée ou la super école de flic, et alors ? Limite il préférait, ça rendait prétentieux et hautain, visiblement. Ouais, c'est ça. Cause toujours. Au moins le Super-Dealer, il faisait bien son boulot. Il renifla, agacé, en toisant le plafond d'un air revêche.

« J'tai fait une remarque parce que t'étais flic, moi ? Nan, j'crois pas. Pourtant tu dois te douter de ce que j'en pense, des flics. Toujours à se la ramener pour rien. »

Il s'arrêta là, mais n'en pensait pas moins toute une flopée de méchancetés. C'te bande de connards qui se croient tout permis. Il lança un regard courroucé à Calvetti et se releva.

En fait. Elle pouvait bien avoir les chips et le sofa. Il n'en avait plus rien à foutre. Il marcha jusqu'au fond de la pièce, shootant au passage dans la table basse qui séparait les deux canapés pour signifier son agacement. Le signifier ou passer ses nerfs sur quelque chose d'inanimé, allez savoir. Il tournait résolument le dos à la Flic, les bras croisés, et fusillait le buffet du regard.

« Faudra que t'apprennes à prendre une blague, un jour », lâcha-t-il froidement.

Non, il n'était pas juste vexé. Cette fois, il était aussi déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Léfened

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 21
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Sam 27 Avr - 23:09

Et voilà. Immédiatement je regrette mes paroles. Novembre est peut-être un dealer, mais pourquoi le critiquer sur ce qu’il fait ? C’est ce qu’il est qui compte. Mon regard le suit tandis qu’il traverse la pièce. Putain pourquoi j’ai dis ça ? Je me crispe à sa deuxième réplique. Mais rien ne sert de lui lancer un regard assassin, puisqu’il me tourne définitivement le dos. Et puis à quoi bon ? Ne l’ai-je pas déjà assez descendu ? Je reste un instant silencieuse, fixant le ciel à travers la fenêtre. L’ambiance est tendue. Mais je ne dois pas être habitué à m’excuser, parce que je me heurte au simple fait d’y penser. Je me lève finalement, m’arrêtes sur le seuil de la porte et me tourne à moitié vers Novembre.

- Je ne pensais pas ce que je disais. Enfin du moins si je ne te connais pas très bien, je sais que tu as raison, les flics sont parfois injuste et les dealers des personnes qu’on ne soupçonne pas d’être. On a chacun une vue différente de la chose, il n’est pas simple de la changer en un jour.


Je franchis le seuil et rajoute :

- Mais je vais essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentarie
Fonda'
Fonda'
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   Dim 28 Avr - 0:27

Ouais, ouais, ça va, c'est bon. Il n'avait pas besoin d'une putain de leçon de morale. Ça ressemblait à des excuses. Mais essayer, ce n'était pas suffisant. Et de toutes façons, il ne lui demandait pas de changer son point de vue pour lui. Lui-même ne comptait pas revoir sa très basse opinion des flics de si tôt. Il serra les poings.

Au final, il n'arrivait pas vraiment à lui en vouloir. Ça devait encore être une vieille habitude de flic, rien de plus. Et d'un autre côté, avait-elle vraiment tord ? Il s'appuya contre le meuble et essaya de se calmer un peu. C'était pas en prenant la mouche pour une histoire aussi débile qu'il allait survivre longtemps à Nulle Part. Il soupira. Faire la gueule n'arrangerait rien.

« Te force pas, ça sert à rien. Et puis, j'm'en fous que tu sois flic et que t'aimes pas les dealers. De toutes façons ça change pas grand chose, ici » fit-il en tournant la tête vers la blonde.

Bon, ça c'était fait. Moving on. En plus c'était vrai, il avait beau détester les flics parce que sa vie le lui dictait, quand il regardait Calvetti, il voyait juste une femme blonde, sans doute un peu trop froide, mais pas nécessairement détestable. Pas du tout, en fait. Bon, ok, le fait qu'elle ne porte pas l'uniforme annonciateur de mauvaises nouvelles devait sans doute y être pour quelque chose, mais bon. Tout ça pour dire qu'à Nulle Part, il n'y avait plus ni flic ni voleur, juste une bande de malchanceux perdus et se prendre la tête sur de vagues souvenirs d'une vie passée ne valait vraiment pas le coup.

Il avait beau être encore énervé, il fit un effort pour se contrôler et éviter de crier. Et pour rester calme. Douloureux effort. Finalement, il se redressa et suivit la blonde à l'extérieur de la pièce. Il se planta dans l'embrasure de la porte et s'appuya contre le cadre, les bras croisés.

« Et maintenant, on fait quoi ? »

Il lui lança un regard appuyé, qui voulait dire "on passe à autre chose maintenant." L'affaire était close, pour parler en flic. Cas suivant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moon-island.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les coach potatoes 8D   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les coach potatoes 8D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» coach assistant ( application iPhone )
» Coach Assistant sur iPhone
» [Blood Bowl] Coach & Equipes
» fichier coach
» coach assistant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentarie's Design :: RP délire / Nulle-Part :: RP délire-
Sauter vers: